,

Philippe Ligron

L’Almanach gourmand ou la franchise d’Epicure

Faire la préface d’un guide gastronomique me renvoie directement à la source, à l’histoire, à l’origine… Un peu comme à mon habitude…

Nombreux sont ces guides, d’origine et de motivations différentes mais savent-ils qu’ils ont un ancêtre commun ?

Le commencement de toute idée, parfois saugrenue ou incongrue, ne vient-il pas de bribes de génie que peut parfois avoir l’humain ?

Et si cette origine commune à tous portait un nom, l’Almanach gourmand ?

Et si cette idée folle venait d’un homme tellement excentrique : Alexandre Balthasar Laurent Grimod de La Reynière ?

Souvent anonyme sous le pseudo de « L’écrevisse », Grimod de la Reynière est bien né dans une famille aristocratique parisienne. Fils du fermier général, il se sent rejeté par celle-ci, peut-être dû à une malformation physique.

Féru de connaissances et d’arts, il se tourne rapidement vers la gastronomie qu’il vénère comme une vocation. Très vite il écrit un ouvrage qui deviendra mon livre de foi : « La Physiologie du goût ou méditations de gastronomie transcendante.

Après avoir organisé des repas de style nécrophiles afin de narguer ses parents, il crée des repas totalement fantasques ou invente même des repas dans l’obscurité ainsi que le dressage en verrines.

Initiateur du célèbre restaurant à thème « Le Rocher de Cancale » à Paris, il crée ainsi au 1er étage de cet établissement, un collège d’experts gastronomiques auquel les fraichement crée, restaurants parisiens, venaient présenter et faire goûter leurs spécialités culinaires avec le secret espoir de figurer en bonne place dans le 1er guide gastronomique jamais inventé par notre homme :

L’Almanach Gourmand

Et comme affirme le 2ème aphorisme de Brillat-Savarin :

Les animaux se repaissent ; l’homme mange ; l’homme d’esprit seul sait manger

 

Philippe Ligron